تقبل الاختلاف مع الآخر

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل

تقبل الاختلاف مع الآخر

مُساهمة  Admin في الأحد 28 نوفمبر 2010 - 19:50


La différence est nécessaire à la structuration de la personne

L'acceptation de son identité, de sa différence, est garante de l'estime de soi. C'est aussi un moyen de développement et d'épanouissement de tout individu.
Toute notre vie, nous devons vivre et assumer cette différence. Il faut accepter et prendre conscience de la solitude et des manques affectifs et douloureux.
Cette douleur est en premier lieu un phénomène psychique : isolement, séparation. La douleur physique va refléter, comme un calque, cette douleur psychique. Il y a douleur de séparation, de manque quand il y a rupture du lien qui nous rattache à la personne ou à l'objet aimé.
Il est heureux que cette douleur de manque existe, car elle permet ainsi l'accès au désir. Ce n'est pas l'absence de l'autre qui va faire souffrir, mais les effets de cette absence en la personne. Apprendre à vivre avec cette absence, apprendre à supporter ce manque si grand, va nous apprendre comment affronter la différence.
La différence s'apprend
L'apprentissage de cette différence commence à la naissance et va se prolonger jusqu'à la mort : Freud disait "Si tu veux la vie, prépare ta mort". Quand le manque devient insupportable, il faut se servir d'un objet transitionnel pour reconstruire les choses ou les personnes que la haine ou la colère ont pu détruire.
L'objet transitionnel peut être agressé, torturé, afin d'apprendre à le réparer. Cet objet, on va le symboliser et l'intégrer. Il y aura alors émergence du désir : exciter et exister. Exister, c'est avoir le pouvoir de dire non.
Plus tard, la différence se fera entre filles et garçons (la bande). Françoise Dolto estimait que c'est "l'amitié qui rend la vie viable". En bande, on apprend à apprivoiser la différence et à casser le mythe des parents.
Accepter la différence
• C'est avoir la certitude que rien n'est perdu, que l'on peut tout réparer.
• C'est se rendre maître de la douleur, faire en sorte que la peur n'existe plus.
• C'est prendre des risques, oser, prendre confiance, reconnaître ses limites.
Quand la différence est physique (handicap physique ou mental, couleur de peau), il est difficile de ne pas porter le regard sur cette différence. Le regard d'un enfant est simplement curieux et questionneur, le regard appuyé d'un adulte peut être douloureux et dévalorisant pour la personne différente.
Il faut, très tôt, faire connaître cette différence aux enfants pour qu'ils l'acceptent plus tard en croisant une personne handicapée ou différente. À force de vouloir gommer la différence, cela devient une banalité : il faut reconnaître la différence pour l'accepter. Lorsqu'on se trouve face à une personne différente ou handicapée, c'est une part de notre image qui nous est renvoyée.
La différence existe : nous devons l'accepter
Dans notre société de consommation où tout n'est qu'apparence et performance, nous sommes mal à l'aise face à ce qui ne nous ressemble pas ou ce que nous ne voulons pas voir en nous : nous sommes alors dans une relation de culpabilité qui nous met dans une situation de fuite, de non-acceptation.
Faut-il alors en rajouter dans la prévenance ? Les personnes différentes ou handicapées préfèrent simplement qu'on les considère comme des individus à part entière, avec les joies, les souffrances et les exigences de chaque être humain.



avatar
Admin
Admin

عدد المساهمات : 231
نقاط : 735
تاريخ التسجيل : 04/10/2010

http://physica.moroccoforum.net

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة


 
صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى